Le regroupement UniR


En 2017, l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR), l’ENS Rennes, Sciences Po Rennes, l’Institut national des sciences appliquées de Rennes (INSA Rennes), l’Université de Rennes 1 et l’Université Rennes 2, posent les bases du projet Université de Rennes. Bientôt rejoints par l’École des hautes études en santé publique (EHESP), les sept établissements s’engagent à mettre en place un regroupement territorial cohérent à l’échelle de la métropole rennaise avec une ambition : faire émerger une grande université de recherche et de formation, reconnue à l’international.

Une démarche participative

Désireux de construire un projet commun associant l’ensemble des parties prenantes, les sept membres fondateurs font appel en 2018 à près de 250 représentants des personnels et étudiants. Réunis en comités d’orientation thématique et en comités support et soutien, ils élaborent des propositions stratégiques et opérationnelles et des pistes de coordination des outils et des moyens des sept établissements.

Une large consultation est ensuite organisée auprès des communautés grâce à une plateforme participative : 70 000 étudiants et personnels sont invités à contribuer à l’élaboration du projet Université de Rennes et plus de 13 000 contributions sont recueillies. Cette démarche participative conduit à la conception d’un plan d’action traduisant l’ambition commune en objectifs stratégiques et en projets à conduire dans six domaines : recherche, formation, vie étudiante, innovation et entrepreneuriat, international, RSE.

Premiers succès

Les établissements membres ont la volonté de répondre collectivement aux défis sociétaux en élaborant et pilotant des projets de formation, de recherche et d’innovation liés aux grandes transitions. Ils s’associent dès 2016 pour répondre aux appels à projets du Programme d’investissement d’avenir (PIA), parmi lesquels le projet DESIR (2016) qui vise la transformation pédagogique par le numérique ; le projet Cursus IDE@L (2017), qui a pour objectif d’individualiser les parcours de formation et de transformer l’apprentissage pédagogique pour amener les étudiants à la réussite et à l’insertion professionnelle ; les « Écoles universitaires de recherche » (2019), clés de voûte de l’interdisciplinarité et du lien formation-recherche ; et le Campus de l’innovation de Rennes, lancé en 2020, dont l’ambition est d’être parmi les dix « Pôles universitaire d’innovation ».

Une dynamique collective réaffirmée

En 2021, les sept établissements fondateurs formalisent leur rapprochement dans une convention de coordination territoriale. Les cinq grandes écoles et les deux universités y inscrivent leur ambition de développer des projets structurants afin de répondre aux défis scientifiques, socioéconomiques et environnementaux actuels. Elles décident aussi d’une stratégie commune en coordonnant leurs compétences. La convention de coordination territoriale UniR s’articule ainsi autour de sept objectifs stratégiques.

60 000
étudiants inscrits

300
formations

156
laboratoires de recherche

5 852
personnels

Les 7 membres fondateurs


Découvrir tous les membres et partenaires

30.09.21 - Les membres d’UniR signent une convention de coordination territoriale


Qu'est-ce qu'une convention de coordination territoriale ?

Une convention de coordination territoriale formalise le rapprochement entre établissements et en fixe le périmètre, les champs et les modalités, conformément aux dispositions des articles 17 et 18 de l’ordonnance n°2018-1131 du 12 décembre 2018.

Une stratégie commune, 7 objectifs


Recherche

Porter la recherche et l’innovation, y compris sociétale, au plus haut niveau pour relever les grands défis scientifiques ambitieux, avec les organismes nationaux et les structures fédératives de recherche.

Formation

Mettre en œuvre un modèle de coopération rennais en matière de formation pour favoriser la réussite étudiante et renforcer son attractivité.

Vie étudiante

Améliorer les conditions d’études et de vie des élèves et des étudiants.

Innovation et entrepreneuriat

Relever les défis socioéconomiques liés aux transitions par la valorisation de la recherche et de l’entrepreneuriat.

International

Développer le potentiel, la visibilité et l’attractivité internationale du site rennais.

Responsabilité sociétale et environnementale

Déployer une politique de responsabilité sociétale et environnementale exemplaire pour être acteur dans un monde en transition.

Numérique

Être acteur de la transformation numérique en élaborant une stratégie numérique responsable.

Des actions transversales et de coordination

Axes transversaux

  • Politique documentaire
  • Politique culturelle

Actions de coordination des outils et moyens

  • Fonctions supports et soutien

Une gouvernance collégiale


Le Conseil des membres est une instance décisionnelle qui réunit les sept chefs d’établissements membres de la Convention de coordination territoriale. Il assure le suivi des objectifs stratégiques, des actions transversales et des nouvelles propositions de coopération.

Le conseil de site est composé des établissements membres, des établissements associés, de représentants de l’État et des collectivités territoriales. Il favorise le partage d’informations et organise la concertation et l’articulation des stratégies des différents acteurs.

.

Les comités de pilotage soutiennent le Conseil des membres et le comité des DGS dans la conduite de chacun des sept objectifs stratégiques de la convention de coordination territoriale.

Tout comité est coordonné idéalement par trois référents : un représentant de chacune des universités et un représentant des grandes écoles membres. La composition des comités de pilotage et leur lettre de mission sont définies par le conseil des membres.

Rassemblant les directeurs généraux des services et secrétaires généraux des établissements signataires, il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre opérationnelle de la coopération menée. Il coordonne les actions de gestion commune des fonctions support et soutien.

Les personnels UniR mettent en œuvre les actions et en assurent le suivi et la gestion.