Catalogue commun des bibliothèques

Harmoniser l’accès à la documentation pour tous


Les 7 établissements membres du projet Université de Rennes proposent chacun l’accès à une documentation riche et variée (livres, revues, thèses, mémoires, DVD, CD…), sur place et en ligne, à destination des étudiants et enseignants-chercheurs pour les accompagner dans leur formation, leurs recherches et leurs réalisations.

Ces informations sont pour le moment accessibles depuis des outils de recherche (catalogues) séparés et cloisonnés. Le but du projet est d’offrir un accès unique à l’ensemble de la documentation à partir d’un catalogue commun à toutes les bibliothèques du projet UniR.

Les objectifs

  • Valoriser la richesse disciplinaire des collections des bibliothèques et favoriser leur accès pour tous les publics
  • Assurer des résultats de recherche au sein des collections physiques et numériques fiables, cohérents et pertinents

Les enjeux

  • Délivrer des informations de haute qualité aux étudiants et enseignants-chercheurs tout au long de leur parcours d’apprentissage ou de leurs travaux d’enseignements et de recherche

 

Crédit photo : Université Rennes 2

Un accès unique à l’ensemble de la documentation 


SIMPLIFIER

Assurer la simplicité et la fluidité du parcours utilisateur pour l’accès à la documentation

 

 

 

HARMONISER

Harmoniser la description des collections, la valorisation des données de la recherche et les services aux usagers

 

 

DIVERSIFIER

Diversifier les fréquentations des différents sites en travaillant à des rapprochements en termes d’offre de services, dont le catalogue commun serait une base et un catalyseur

Une harmonisation progressive de 6 catalogues différents


Étapes majeures :

De 2022 à 2023
Déploiement progressif des catalogues des bibliothèques de Sciences Po Rennes, de l’ENSCR, de l’ENS puis de l’EHESP dans le catalogue de Rennes 1 (qui inclut déjà le catalogue de l’INSA depuis 2012) pour former un seul et unique catalogue

De 2024 à 2025
Convergence de ce catalogue commun avec celui de la bibliothèque de Rennes 2 vers une instance unique de recherche documentaire pour les 7 établissements du site rennais

Crédit photo : Université de Rennes 1 – Frédéric Obé

Une expertise technique, un accompagnement et un pilotage apportés par le projet UniR


  • 2021 : accompagnement de la migration du catalogue de Sciences Po Rennes vers les collections des bibliothèques de Rennes 1 et de l’INSA.
    L’objectif est d’offrir les résultats de recherche les plus cohérents, pertinents et complets possible sur les collections de ces établissements depuis un seul et même outil de recherche. Pour s’assurer que tous les éléments d’information décrivant les collections de la bibliothèque de Sciences Po Rennes soient correctement repris et intégrés, une analyse précise du contenu et de la forme des données a été réalisée. Ensuite, des règles de correspondance ont été formalisées, afin que les informations sur les collections de la bibliothèque de Sciences Po Rennes s’alignent bien avec les informations sur les collections des bibliothèques de Rennes 1 et de l’INSA sans déperdition d’information ni dégradation de la qualité.
  • Mi-2021 à 2022 : les 7 bibliothèques du projet UniR lancent un travail commun pour harmoniser leurs règles de prêts de documents.
    L’objectif est de simplifier et rapprocher les politiques d’emprunts pour proposer un service plus lisible et cohérent aux usagers, quelle que soit la bibliothèque où ils empruntent.

Bourse à la mobilité du personnel

La mobilité du personnel inter-établissements


La mobilité professionnelle est devenue un enjeu important car elle correspond à un intérêt partagé par tous (agents et établissements), en termes de qualité de vie au travail, de développement des compétences et capacités d’adaptation, de renouvellement des pratiques et des équipes, ou encore d’encouragement au travail en transversalité.

Le projet Université de Rennes expérimente la bourse à la mobilité du personnel depuis 2019. Le dispositif est ouvert à tous les agents BIATSS des 7 établissements membres du projet Université de Rennes qui correspondent aux critères suivants:

  • Titulaires ou en CDI sur emploi permanent ;
  • Tous corps, filières et BAP (pour les ITRF) confondus.

Afin de garantir un équilibre entre les offres proposées et le nombre de candidats, le dispositif est réservé aux agents dont le poste est soumis aux autres participants.

2019/2020

  • L’expérimentation a débuté avec les agents de catégorie A

2020/2021

  • L’expérimentation continue avec les agents de catégorie B et C

VOLONTARIAT

Les agents sont libres de choisir s’ils souhaitent participer ou non au dispositif

DYNAMISME

Le dispositif permet de démultiplier les possibilités de mobilité entre plusieurs établissements.

COLLECTIF

La démarche de mobilité s’inscrit dans une dynamique collective au sein de 7 établissements

Chiffres clés


600

agents éligibles au dispositif en 2019/2020

91

agents qui ont participé à la première expérimentation

1 300

agents éligibles en 2020/2021

Les étapes de participation à la bourse à la mobilité du personnel


  1. Annonce du public éligible
  2. Réunions d’informations sur le dispositif
  3. Phase d’inscription auprès du supérieur hiérarchique
  4. Information aux candidats sur les postes proposés
  5. Echanges sur les postes disponibles lors d'un forum
  6. Classement des vœux des candidats pour les postes qui les intéressent
  7. Sélection définitive des postes et choix des affectations
  8. Phase d'entretiens
  9. Prises de poste et clôture du dispositif

Actions de prévention contre la pandémie COVID-19

Les 7 établissements se mobilisent contre la pandémie COVID-19


Dès le début du confinement, la crise du coronavirus a été l’occasion de renforcer la solidarité entre établissements. Il a fallu organiser pour la rentrée 2020, l’articulation entre cours à distance et cours en présentiel, mais également accompagner les étudiants les plus fragiles. Afin d’apporter une réponse commune, les établissements ont croisé leurs moyens avec ceux du Crous et de Rennes Métropole.

 

 

 

Un conseil d’appui scientifique et sanitaire créé en juin 2020


Ce conseil se réunie régulièrement et apporte des avis d’experts pour aider à la prise de décision.

Quatre experts en épidémiologie, santé-environnement, psychologie sociale, virologie, mais aussi les représentants des conseillers prévention des différents établissements, les directeurs des services santé des étudiants et médecine préventive composent ce conseil. Il répond à un besoin et permet d’avoir des éléments de cohérence entre les 7 établissements. Le rôle du conseil est de donner des avis aux chefs d’établissements en fonction du contexte. Par exemple, quelle est la capacité ou non d’aérer une salle de cours, un amphi, qui joue un rôle majeur dans la contamination.

Une centaine d'étudiants "ambassadeurs prévention Covid" sur les campus


Dans le contexte sanitaire de la rentrée, un module de formation, créé sous l’impulsion de l’EHESP, est ouvert depuis le 28 septembre 2020 aux étudiants qui souhaitent se mobiliser pour casser la chaîne de transmission du virus.

Ces « ambassadeurs prévention COVID » sont missionnés pour faire de la prévention auprès des différents publics présents sur les campus. Leur rôle n’est pas seulement de faire appliquer les gestes barrières mais également, et surtout, d’expliquer le sens des mesures prises par l’université et/ou l’école et de répondre à toutes les questions liées au coronavirus.

Des campagnes de prévention COVID


Les établissements membres du projet Université de Rennes se sont également associés à la seconde campagne de prévention COVID créé par l’Agence Régionale de Santé Bretagne (ARS Bretagne).

Destinée aux jeunes de 16-25 ans, cette nouvelle campagne met en scène des étudiants en situation de rentrée universitaire (co-voiturage, week end en famille, soirée entre amis, pause déjeuner ou encore les espaces de travail partagés). Rennes Métropole, 4bis et les sept établissements du projet Université de Rennes ont ainsi contribué à porter cette campagne de communication auprès des étudiants rennais, invitant chacun à réduire ses interactions sociales en cette période pandémique.

4 centres de dépistages ouverts à tous les étudiants rennais


Pour accompagner la reprise progressive des enseignements en présentiel en ce début d’année 2021, l’ARS Bretagne et les universités et grandes écoles du projet Université de Rennes ont mis en place une vaste campagne de dépistage via des tests antigéniques.

Depuis le 25 janvier, quatre centres dédiés sont déployés sur les principaux campus de la métropole rennaise (Beaulieu, Villejean, Centre, Ker Lann). Ils restent actifs pendant tout le premier semestre 2021. L’ensemble des étudiants rennais est invité à se faire dépister gratuitement, rapidement et sans rendez-vous. Les établissements d’enseignement supérieur souhaitent ainsi leur assurer les conditions d’un retour durable, en confiance et en sécurité sur les campus. A travers cette campagne, il s’agit de détecter préventivement le maximum de personnes contagieuses, d’accompagner leur isolement et de casser rapidement les chaînes de transmission du virus. Encourager le plus grand nombre à se faire tester offre aux étudiants, ainsi qu’à leur entourage, le gage d’un retour sur les campus et en école en toute sécurité et sérénité.