4 doctorantes rennaises en lice pour la finale inter-régionale 2021


Photos : Frédéric Obé - Université de Rennes 1

Mercredi 10 mars, 16 doctorant.e.s ont relevé le défi de présenter leur thèse en 3 minutes, de manière accessible à tous. À la clé : 4 places qualifiantes pour la finale Bretagne-Pays de la Loire de « Ma Thèse en 180 secondes ».

Ce mercredi, le jury du concours rennais a qualifié 3 candidates pour la finale inter-régionale MT180. Il s’agit de :

1er prix du jury :

Charlène Hubert, Doctorante en 3e année à L’Université de Rennes 1 à l’Institut de physique de Rennes

Sujet de thèse « Effet de la structure hiérarchique de produits de maquillage pour les yeux et étude de la performance longue tenue »


2e prix du jury :

Camille-Sovanneary Gauthier, Doctorante en 3e année à l’Université de Rennes 1 à l’IRISA (Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires)

Sujet de thèse « Système de recommandation pour une session »


3e prix du jury :

Dorothée Kapsambelis, Doctorante en 2e année à L’Institut Agro – Agrocampus Ouest au laboratoire SMART-LERECO

Sujet de thèse « Modélisation à horizon 2050 des risques extrêmes de sécheresse et d’excès d’eau liés au dérèglement climatique sur les productions végétales en France. Impact sur l’évolution du modèle assurantiel de la ferme France »


La 4e place a été attribuée par vote électronique du public. Ghina Bourji, Docteure en droit privé à l’Université de Rennes 1 au Centre de Droit des affaires, a ainsi remporté le soutien des spectateurs grâce à son sujet de thèse intitulé « « Le consentement faussé par autrui ».

 

Les 4 lauréats représenteront Rennes à la finale bi-régionale qui se déroulera jeudi 17 mars, à Angers. Simon Guihéneuf, lauréat de l’édition Bretagne-Pays de la Loire de 2020 est directement qualifié pour la finale Bretagne-Loire cette année. Il avait été lauréat interrégional 2020 grâce à sa thèse intitulée « Formulation et renforts de blocs en matériau terre pour une utilisation structurelle » mais n’avait pu participer à l’étape nationale de MT180, annulée en raison de la pandémie de COVID19.

Votes du public et du jury


Les 4 lauréates avaient été choisies par le public (vote électronique, plus de 450 participants) et par un jury professionnel.

Le jury 2021 était composé de représentants du monde académique et de l’entreprise :

  • Kevin Bernot, enseignant-chercheur IUF à l’INSA Rennes, Président du Jury
  • Marie-Jo Menozzi, anthropologue et entrepreneure (bureau d’étude ETHNODVIE), ethnosociologue
  • Yannick Outreman, professeur à l’Institut Agro – Agrocampus-Ouest
  • Laurence Fontaine, vice-présidente en charge de la culture à l’Université de Rennes 1 et directrice de la Maison pour la Science en Bretagne
  • Romain Pasquier, directeur de recherche au CNRS et titulaire de la Chaire Territoires et Mutations de l’Action Publique à Sciences Po Rennes

Ses membres avaient évalué la prestation des candidats selon plusieurs critères, parmi lesquels leur talent d’orateur, leur aisance scénique ainsi que la clarté et la précision de leur présentation.

Les 16 candidat·e·s des qualifications rennaises


Ils·elles viennent des Universités de Rennes 1 et Rennes 2, de l’ENS Rennes, de l’ENSCR ou d’Agrocampus Ouest : ces 10 doctorantes et 6 doctorants préparent leur thèse à Rennes dans des domaines très variés, allant de la géosciences, à l’apprentissage des langues et du bien-être des animaux en passant par la chimie et  les mathématiques.

Voici l’ordre de passage :

  1. Donatien Mottin, École normale supérieure de Rennes
  2. June Benvegnu-Sallou, Université de Rennes 1
  3. Morgane Poser, École nationale supérieure de chimie de Rennes
  4. Anani Amegan Missinou, L’Institut Agro – Agrocampus Ouest
  5. Flora Demouchy, Université de Rennes 1
  6. Aline Ganivet, Université Rennes 2
  7. Ronan Abhervé, Université de Rennes 1
  8. Noemie Lerch, Université de Rennes 1
  9. Camille Sovanneary Gauthier, Université de Rennes 1
  10. Laurent Coulibaly, Université Rennes 2
  11. Ghina Bourji, Université de Rennes 1
  12. Charlene Hubert, Université de Rennes 1
  13. Victor Delage, Université de Rennes 1
  14. Dorothée Kapsambelis, L’Institut Agro – Agrocampus Ouest
  15. Ivan Osorio Leon, Université de Rennes 1
  16. Pauline Lelandais, Université de Rennes 1
Revivez les qualifications sur Youtube

Ma thèse en 180 secondes : qu'est-ce que c'est ?


Concept australien repris au Québec puis dans le monde francophone, « Ma thèse en 180 secondes » a pour but de faire comprendre à tou·te·s ses recherches en 3 minutes, et pas une seconde de plus. MT180s permet ainsi aux doctorant·e·s de présenter leurs travaux, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Soutenu·e par la projection d’un seul visuel fixe en fond de scène, il·elle doit capter l’attention, convaincre et se faire clairement comprendre en choisissant bien ses mots et en mobilisant ses talents d’orateur·rice.

Depuis 2014, la CPU (Conférence des présidents d’université) et le CNRS coordonnent l’organisation du concours en France, avec l’appui d’établissements en régions.
En Bretagne et Pays de la Loire, l’École des Docteurs Bretagne-Loire et la délégation interrégionale du CNRS prennent le relais.

A Rennes, l’évènement est co-organisé par le Projet Université de Rennes et le Pôle doctoral de Rennes.