Roberta RIGO, candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2022


Avant de participer aux qualifications rennaises organisées le 1er mars 2022, Roberta RIGO – Université Rennes 2 / Laboratoire Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique (LETG) – a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : « Évaluation de la contribution des scénarios de changement d’utilisation du sol à la prise de décision ».

Roberta Rigo, candidate n°5


Pourriez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours ?

Je suis Roberta Rigo, j’adore la bière après le sport et un peu moins la pluie bretonne. J’ai commencé mes études universitaires avec une licence en économie et statistiques et j’ai continué avec un master en économie de l’environnement. Tout au long de mes années universitaires, j’ai suivi un parcours de formation multidisciplinaire et j’ai saisi autant d’occasions que possible pour passer des semestres à l’étranger. Ma dernière étape est Rennes, où je fais un doctorat en géographie.

Quel est votre sujet de thèse ?

Ma thèse s’intitule « Évaluation de la contribution des scénarios de changement d’utilisation du sol à la prise de décision ».

Pourquoi participez-vous à Ma thèse en 180 secondes ?

Parce que « sharing is caring », et MT180 m’apprend à mieux partager mes travaux de thèse.

Qu’est-ce qui vous paraît le plus difficile à réaliser dans l’exercice ?

Monter sur scène. En tant que doctorante, j’apprends à mettre en valeur mon travail, mais monter sur scène met en lumière non seulement ma thèse, mais aussi ma personne. Et ça, ce n’est pas facile à assumer.

Qu’est-ce que les 2 journées de formation vous ont apporté ?

Cela m’a mis face à l’évidence que j’avais réalisé quelque chose de bien pendant ces deux dernières années. Ça fait du bien de se rappeler de cela pendant un projet qui dure trois ans et qui est fait d’apprentissage et de remise en question constants.

En complément, auriez-vous un trait de votre personnalité, une anecdote à partager pour mieux vous connaître ?

Enfant, je rêvais d’être biologiste. En grandissant, j’ai décidé d’étudier l’économie pour pouvoir trouver un emploi en Italie, mon pays d’origine. Maintenant, je vis en France et je ne sais pas où je vais passer les prochaines années.

« La formation MT180 m'a mise face à l'évidence que j'avais réalisé quelque chose de bien pendant ces deux dernières années. Ça fait du bien de se rappeler de cela pendant un projet qui dure trois ans et qui est fait d'apprentissage et de remise en question constants. »

Roberta RIGO – Doctorante

Découvrir les autres candidats


Retour à la présentation de la nouvelle édition 2022