Julie COULEAUD, candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2022


Avant de participer aux qualifications rennaises organisées le 1er mars 2022, Julie COULEAUD – École nationale supérieure de chimie de Rennes / Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR) – a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : « Procédés d’adsorption de micropolluants organiques dans des eaux à forte salinité ».

Julie Couleaud, candidate n°4


Pourriez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours ?

Je m’appelle Julie Couleaud, j’ai 27 ans et je suis en 2e année de thèse alors que je ne m’y prédestinais pas. J’ai commencé mes études post-bac par un diplôme de technicienne chimiste. Encouragée par mes enseignants, j’ai suivi une année à Paris d’« Adaptation Technicien Supérieure » (ATS) qui est une année passerelle préparatoire pour entrer en école d’ingénieurs. Je suis devenue ingénieure en procédés pour l’environnement en 2016 après 3 ans à l’École nationale supérieure de chimie de Rennes. À la sortie de l’école, j’ai d’abord travaillé en tant qu’ingénieur R&D dans une entreprise de filtration membranaire puis on m’a proposé ma thèse actuelle à laquelle je n’ai pas pu résister. Je suis aujourd’hui très heureuse de travailler sur une thématique environnementale avec mon équipe.

Quel est votre sujet de thèse ?

La thèse a pour premier objectif d’optimiser l’élimination de la matière organique et des micropolluants organiques sur la filière de traitement de l’eau de mer en écloserie afin de sécuriser la production de mollusques marins ; et pour second objectif de comprendre l’impact de la salinité et des matières organiques naturelles marines sur les capacités et la cinétique d’adsorption des contaminants à l’état de traces sur des charbons actifs en grain.

Pourquoi participez-vous à Ma thèse en 180 secondes ?

C’est un exercice atypique et intéressant. Et une belle opportunité pour être plus à l’aise à l’oral et bien formaliser sa thèse.

Qu’est-ce qui vous paraît le plus difficile à réaliser dans l’exercice ?

Il est difficile d’intégrer des notions techniques en si peu de temps.

Qu’est-ce que les 2 journées de formation vous ont apporté ?

Un regard extérieur nécessaire et une méthodologie, le tout avec beaucoup de bienveillance et d’encouragements.

En complément, auriez-vous un trait de votre personnalité, une anecdote à partager pour mieux vous connaître ?

Je suis positive et rêveuse.

 

« C'est une belle opportunité pour être plus à l'aise à l'oral et bien formaliser sa thèse. »

Julie COULEAUD – Doctorante

Découvrir les autres candidats


Retour à la présentation de la nouvelle édition 2022