Daun JUNG, candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2022


Avant de participer aux qualifications rennaises organisées le 1er mars 2022, Daun JUNG – Université de Rennes 1 / Institut du droit public et de la science politique (IDPSP) – a répondu à nos questions. Son sujet de thèse :  » La décentralisation en Corée du Sud et en France : étude comparative ».

Daun Jung, candidate n°13


Pourriez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours ?

Je m’appelle Daun Jung. Après des études de droit en Corée du Sud, je suis actuellement doctorante en France. 

Pourquoi participez-vous à Ma thèse en 180 secondes ?

Participer à Ma thèse en 180 secondes était l’occasion de me pencher une fois de plus sur mon sujet. Et au-delà, j’ai aussi pu clarifier la direction donnée à ma thèse.

Qu’est-ce qui vous paraît le plus difficile à réaliser dans l’exercice ?

Au tout début j’ai éprouvé des difficultés à parler de ma thèse aux autres et à l’expliquer en détail.

Qu’est-ce que les 2 journées de formation vous ont apporté ?

Ces deux journées m’ont permis de me préparer pour le jour J notamment en apprenant des techniques pour présenter ma thèse à l’oral.

En complément, auriez-vous un trait de votre personnalité, une anecdote à partager pour mieux vous connaître ?

En participant au concours, je me suis rendue compte qu’avoir des délais ou des contraintes fortes à respecter m’aidait à me concentrer plus vite et me rendait plus efficace dans mon travail.

« Participer à Ma thèse en 180 secondes était l'occasion de me pencher une fois de plus sur mon sujet. Et au-delà, j'ai aussi pu clarifier la direction donnée à ma thèse. »

Daun JUNG – Doctorante

Découvrir les autres candidats