Bochra BENMEZIANE , candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2022


Avant de participer aux qualifications rennaises organisées le 1er mars 2022, Bochra BENMEZIANE – Institut national des sciences appliquées de Rennes / Institut d’électronique et des technologies du numérique (IETR) – a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : « Techniques de modulation OFDM et traitement du signal pour le radar automobile ».

Bochra Benmeziane, candidate n°12


Pourriez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours ?

Après mon bac S obtenu en 2007, j’ai fait un tronc commun en technologie à la faculté de science d’Alger. J’ai enchaîné sur une licence pro en télécommunications et réseaux suivie d’un master pro en management et TIC à l’Institut National de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (INPTIC) à Alger que j’ai obtenu en 2012. Il m’a fallu 2 ans avant de trouver un emploi dans le domaine. Pendant cette période de chômage, j’ai fait de la BD et des piges dans des magazines. En 2014, j’ai commencé à travailler comme ingénieure investigation chez un fournisseur d’accès internet, puis comme ingénieure WiMax. J’ai ensuite tout quitté sur un coup de tête en 2017 pour me lancer dans un master recherche à Brest, à 2 500 kilomètres de chez moi. Grâce à mon stage au sein de ZF Autocruise, j’ai réussi à décrocher une bourse Cifre pour faire un doctorat.

Quel est votre sujet de thèse ?

Mon sujet de thèse s’intitule « Techniques de modulation OFDM et traitement du signal pour le radar automobile ».

Pourquoi participez-vous à Ma thèse en 180 secondes ?

Je participe à ce concours tout d’abord pour voir si je suis capable d’expliquer clairement à un public ce que je fais. Ensuite, ce qui me motive c’est de participer à rendre le monde de la science plus accessible et moins opaque aux yeux des gens.

Qu’est-ce qui vous paraît le plus difficile à réaliser dans l’exercice ?

Si aujourd’hui je suis capable d’expliquer avec beaucoup de clarté le contexte et les enjeux de ma thèse, ce qui me manque c’est de trouver le moyen d’expliquer ce que je fais au quotidien sans perdre les gens.

Qu’est-ce que les 2 journées de formation vous ont apporté ?

Le changement se voit beaucoup quand je compare ma prestation en amphithéâtre lors de la deuxième journée (J2) à ma toute première tentative avec Sarah en première journée. J’ai réussi à structurer ma présentation grâce à la formation.

En complément, auriez-vous un trait de votre personnalité, une anecdote à partager pour mieux vous connaître ?

Je ne sais pas si c’est une qualité, un défaut, un super pouvoir ou une malédiction, mais je fais toujours tout à la dernière minute. Le texte que j’ai présenté en J2, je l’ai écrit dans mon lit à 2 heures du matin la veille du dernier délai. Et il a été retenu. Comme quoi…

« Ce qui me motive, c'est de participer à rendre le monde de la science plus accessible et moins opaque aux yeux des gens. »

Bochra BENMEZIANE – Doctorante

Découvrir les autres candidats


Retour à la présentation de la nouvelle édition 2022