Modalités de conversion des notes obtenues à l'étranger dans le cadre d'une mobilité d'études

Dans le cadre d'une mobilité d'études effectuée dans une université partenaire, les étudiant·es obtiennent des notes qui feront l'objet d'une conversion à leur retour en France.
Étudiant qui marche © LinkedIn Sales Solutions / Unsplash

Fonctionnement de la conversion

Avant son départ, en lien avec le bureau des relations internationales et le correspondant ou la correspondante international·e de sa composante, l'étudiant·e doit obligatoirement compléter et signer un contrat pédagogique, dans lequel figurent notamment les UE ou matières qu'il ou elle s'engage à suivre au sein de l'université d'accueil. Le contrat pédagogique doit être le plus transparent possible, c'est à dire donner la liste de chaque UE ou matière avec le nombre de crédits (ECTS ou crédits locaux) associés.

Les notes obtenues à l’étranger sont retranscrites dans le système français à partir de grilles approuvées par la CFVE de l’Université de Rennes. En effet, compte tenu de l’hétérogénéité des pratiques de notation observées d’une université à une autre et d’une discipline à une autre au sein d’un même pays, les équipes pédagogiques, en lien avec le ou la correspondant·e international·e de la composante, se doivent de transmettre au jury la note adéquate, fondée sur la valeur de la prestation notée, à partir des grilles ci-après. Au retour de sa mobilité, il est important que l'étudiant·e remette au plus vite son relevé de notes ou de résultats : l’équipe enseignante assure la transcription et transmet au jury le relevé de notes obtenu au terme de la mobilité et une proposition de note. Veuillez noter que les grilles approuvées peuvent évoluer dans le temps et faire l'objet d'ajustements (ajout de pays, modification de la grille).

Grilles retranscription - (111.38 Ko)

Les étapes de transcription des résultats

  1. Au terme de son séjour d'études, l'étudiant·e recevra de son université d'accueil un relevé de notes ou de résultats. Il ou elle devra l'adresser au bureau des relations internationales de sa composante dès que possible et au plus tard durant le mois suivant le retour de la mobilité.
  2. Ensuite, le bureau des relations internationales transmet le relevé de notes au ou à la responsable de la formation ou à l'enseignant·e en charge de la transcription.
  3. A partir des grilles, la personne en charge de cette transcription, en lien avec le ou la correspondant·e international·e, procède à la transcription des notes.
  4. Elle transmet à la scolarité le relevé de notes de l'université étrangère et la proposition de relevé de notes convertie à l'échelle de notation française pour délibération du jury.
  5. Suite à la délibération du jury, la scolarité adresse le relevé de notes et le cas échéant, l'attestation de réussite à l'étudiant·e via son ENT.