Mise en place de formations de Premiers Secours en Santé Mentale 


Les difficultés liées à la santé mentale prennent une place de plus en plus grande dans les consultations pour étudiants.  Les formations de premiers secours en santé mentale (PSSM) ont été actées comme mesure phare de la « Priorité prévention » du comité interministériel pour la santé en 2018. Au départ destiné au grand public, ce programme est expérimenté en milieu étudiant sur l’initiative de la Direction Générale de la Santé et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

A partir de mi-juin, afin de soutenir les étudiants, les enseignants et personnels administratifs des établissements membres du projet Université de Rennes (EHESP, ENS Rennes, ENSCR, INSA Rennes, Sciences Po Rennes, Université de Rennes 1, Université Rennes 2) peuvent bénéficier d’une formation aux Premiers Secours en Santé Mentale. Les professionnels en contact avec les étudiants sont une cible prioritaire pour cette formation.

Une formation PSSM, pour quoi faire ?


Cette formation permet de former et d’informer sur les pathologies psychiques. Ceci permettra aux « secouristes » formés de mieux repérer et réagir face à des étudiants présentant des troubles, de les orienter précocement vers les personnes ressources, et de contribuer à déstigmatiser ces pathologies.

Objectifs de la formation :


  • Former des personnels au contact des étudiants à la détection du mal-être chez leurs interlocuteurs, à une posture d’écoute adaptée, à la connaissance des acteurs et des ressources à saisir ;
  • Former de futurs formateurs pour étendre dans un deuxième temps cette formation à d’autres personnels, aux bureaux d’associations étudiantes, aux étudiants volontaires.

Dates et lieux des prochaines sessions


Lundi 21 et mardi 22 juin                Université Rennes 2

Jeudi 24 et vendredi 25 juin           INSA Rennes

Lundi 28 et mardi 29 juin               Université de Rennes 1 (Campus Centre)

Lundi 28 et mardi 29 juin                INSA Rennes

Jeudi 1er et vendredi 2 juillet         Université de Rennes 1 (Campus Villejean)

Lundi 5 et mardi 6 juillet                 INSA Rennes

Mercredi 7 et jeudi 8 juillet            Université de Rennes 1 (Campus Centre)

Jeudi 8 et vendredi 9 juillet            Université Rennes 2

Lundi 12 et mardi 13 juillet             Université de Rennes 1 (Campus Beaulieu)

Lundi 12 et mardi 13 juillet             Université Rennes 2

Comment s’inscrire à la formation PSSM ?


Des sessions sont organisées sur les campus de Villejean, Centre et Beaulieu, et coordonnées par le comité RH. Les demandes se font depuis le lien ci-dessous et l’inscription est gratuite.

Inscription à une session

16 places sont disponibles par session. Dans le cadre du projet UniR, le personnel intéressé peut s’inscrire à la session qu’il souhaite, le lieu de la formation peut être différent de son lieu de travail.

Le lieu de l’inscription et les informations pratiques sont communiqués à la suite de l’inscription.

Contacts pour plus d’informations :

cecile.andre@univ-rennes1.fr
Chargée du pilotage de la formation de l’Université de Rennes 1

celine.laube@insa-rennes.fr
Chargée de recrutement et de l’accompagnement des parcours de l’INSA Rennes

emmanuel.blanchard@univ-rennes2.fr
Responsable de la formation continue des personnels de l’Université Rennes 2

Comment se déroule la formation PSSM ?


La formation se déroule sur 2 jours avec présence obligatoire au terme de laquelle une attestation est délivré par PSSM France, qui est le seul organisme reconnu pour cette formation en France.

La formation est avant tout interactive et se base sur des mises en situation et échanges avec les participants.

Télécharger le programme de la formation

Un programme de formation adapté à chaque pays


Pour lutter contre la stigmatisation et ses conséquences économiques e sociales, l’association PSSM France met en œuvre le programme international « Mental Health First Aid » (MHFA). Créé en Australie en 2001 par une éducatrice, ayant souffert de troubles psychiques sévères, et un professeur de médecine, le programme est aujourd’hui adapté et déployé dans 28 pays (Canada, Suède, Finlande, Pays Bas, Danemark, Royaume-Uni, Irlande, certains Etats des USA, Allemagne, France, …).