Les écoles universitaires de recherche (EUR) rennaises Creative Approaches to Public Space, CyberSchool, DIGISPORT et Lumière Molécules Matière proposent des formations uniques en France, avec le lancement de nouveaux masters et spécialisations à la rentrée 2022. Les candidatures aux masters des EUR rennaises sont d’ores et déjà ouvertes aux étudiantes et aux étudiants sur les plateformes dédiées de l’Université de Rennes 1 et de l’Université Rennes 2.

 

Sur le modèle des pôles d’excellence anglosaxons ou graduate schools, les quatre écoles universitaires de recherche Creative Approaches to Public Space (CAPS), CyberSchool, DIGISPORT et Lumière Molécules Matière (LUMOMAT) lient fortement formation et recherche en rassemblant dans une même dynamique d’excellence, universités, écoles et organismes de recherche rennais. Les EUR proposent ainsi des formations de master adossées à des laboratoires de recherche de haut niveau. Elles comportent également une forte dimension internationale grâce aux partenariats noués avec des universités à l’étranger et elles entretiennent des liens étroits avec les acteurs socioéconomiques de leurs secteurs respectifs.

Ces écoles réunissent étudiants, chercheurs et formateurs autour d’un champ de recherche : les approches créatives de l’espace public pour CAPS, la cybersécurité pour la CyberSchool, le sport et le numérique pour DIGISPORT, et les matériaux moléculaires pour LUMOMAT.

En septembre 2022, l’offre de formation des EUR rennaises s’étendra à cinq masters avec l’ouverture d’un premier master « Approches créatives de l’espace public » pour CAPS et « Sciences du numérique et sport » pour DIGISPORT. La CyberSchool poursuit le développement de son offre de formation composée de deux masters, un en « Mathématiques, cryptographie » et un master en « Informatique, parcours cybersécurité », en créant une nouvelle spécialisation pour celui-ci. Après Nantes, LUMOMAT proposera le master « Lumière, molécules, matière » à Rennes avec un enseignement en anglais.

Ouverture du master « Approches créatives de l'espace public »


Le master CAPS forme des professionnels aptes à accompagner, concevoir, réaliser et évaluer les interventions artistiques et sociales dans l’espace public. Interdisciplinaire et international, il associe l’Université Rennes 2, l’école d’architecture (ENSAB) et l’école des Beaux-Arts (EESAB). La formation invite, par la pratique et la recherche, à expérimenter les approches créatives sous de multiples formes et interroge les relations entre arts, politique, citoyenneté, espace et société.

Objectif

Le master CAPS vise à doter les étudiantes et les étudiants d’une solide compétence en recherche-création et recherche-action sur les approches créatives de l’espace public en mettant l’accent sur les méthodes. Il prépare également à la conception et la conduite d’interventions créatives dans l’espace public, prenant la forme d’œuvres, de performances, de projets architecturaux ou urbains, ou d’occupations de lieux.

 

Débouchés professionnels

Intervention artistique dans l’espace public, médiation socioculturelle, animation de tiers-lieux culturels, mise en œuvre des politiques culturelles des collectivités territoriales, participation à la conception et réalisation des projets d’espace public (urbanisme, architecture, design urbain).

Cursus

Ouvert en formation initiale et continue (2 ans), en complément au diplôme (pour 10 mentions de master de l’Université Rennes 2, l’ENSAB, l’EESAB), à la certification (Formation tout au long de la vie). Le master CAPS est ouvert à l’alternance (2,5 jours à l’université et 2,5 jours en entreprise).

Open master

Le format modulaire proposé permet de favoriser l’autonomie et la construction du parcours par l’étudiant en développant une offre à la carte. Un accompagnement en début de cycle sera proposé pour adapter le cursus au profil d’origine et au projet professionnel de l’étudiant.

Nouvelle spécialisation disponible pour le master « Informatique parcours cybersécurité »


La CyberSchool propose une formation universitaire de pointe et interdisciplinaire, adossée à la recherche pour former les futurs expertes et experts, ingénieures et ingénieurs, et scientifiques dans les domaines clés de la cybersécurité. Elle s’appuie sur l’expertise des Universités de Rennes 1 et Rennes 2, de quatre écoles d’ingénieurs – CentraleSupélec, IMT Atlantique, INSA Rennes et ENSAI – ainsi que l’ENS Rennes et Sciences Po Rennes. Elle organise et anime les masters délivrés par l’Université de Rennes 1 : Informatique, parcours cybersécurité et Mathématiques, cryptographie.

Au sein de ces masters, les étudiants choisissent une majeure qui correspond le mieux à leurs intérêts et à leurs objectifs de carrière. La majeure « cryptographie » pour le master de Mathématiques et les majeures « Sécurité des logiciels & des systèmes » et « Sécurité matérielle » pour le master Informatique ».

Focus master Informatique, majeure Sécurité matérielle

Objectif

Cette nouvelle majeure est axée sur la sécurisation des systèmes embarqués. Ces derniers sont des systèmes électroniques et informatiques autonomes contraints. Leur connectivité aux réseaux du monde extérieur et les données qu’ils renferment en font des cibles privilégiées aux yeux des attaquants potentiels. Avec cette spécialisation, les étudiants sont formés aux audits logiciels et hardware et à la sécurité des systèmes embarqués. L’objectif est ainsi de former des auditeurs capables de vérifier la sécurité d’une plateforme IoT tant au niveau du matériel que du logiciel et de la cryptographie qui sont embarqués dessus.

Débouchés professionnels

pentesteur ou auditeur de systèmes embarqués, consultant en cybersécurité dans le domaine de l’internet des objets.

Cursus

Formation en alternance possible en deuxième année pour la spécialisation « Sécurité matérielle ».

Ouverture du master « Sciences du numérique et sport » 


Le master Sciences du Numérique et Sport, rattaché à l’EUR DIGISPORT, est une formation interdisciplinaire à l’interface des domaines du numérique et du sport. Cette formation, unique en France, est co-accréditée par cinq établissements d’enseignement supérieur public rennais : les Universités de Rennes 1 et Rennes 2, l’INSA Rennes, l’ENS Rennes et l’ENSAI. CentraleSupélec et Rennes School of Business sont également partenaires de la formation.

Objectif

Former des étudiantes et étudiants polyvalents capables de répondre aux enjeux de la transformation numérique du sport : objets connectés, plateformes numériques, big data, réalité virtuelle, médias sociaux, etc.

Débouchés professionnels

Analyste de données sportives, analyste de la performance sportive, développeur d’applications numériques pour le sport et l’activité physique, ingénieur R&D, ingénieur de recherche dans un laboratoire académique, manager d’une cellule d’optimisation de la performance au sein de clubs professionnels ou amateurs ou de fédérations sportives, responsable innovation dans des salles de sports, développeur de solutions immersives.

Cursus

Formation accessible en formation initiale (ouverture de la formation continue et de l'alternance à la rentrée 2023).

 

Open master

Le caractère modulaire du master permet à l’étudiant de personnaliser son parcours en fonction de son projet professionnel.

Ouverture du master « Lumière, molécules, matière » en anglais à Rennes


Co-accrédité par les universités de Nantes, d’Angers et de Rennes 1 à compter de la rentrée 2022, le master LUMOMAT propose une solide formation en chimie en forte interaction avec la recherche scientifique et l’innovation technologique. Il s’intègre dans la filière émergente et à très fort potentiel de l’électronique organique. Dans ce contexte, il dispense une formation moderne, unique en France, visant à faire face à la demande croissante de cette filière industrielle et académique et à offrir aux étudiants une formation de haut niveau qui leur ouvre toutes les portes des secteurs des hautes technologies d’avenir : photovoltaïque troisième génération, comburants solaires, diodes électroluminescentes organiques (OLED), capteurs et sondes moléculaires pour la santé et l’environnement, nano systèmes structurés pour le transport et le stockage de l’information.

Objectif

Le master LUMOMAT a pour ambition de former des futurs professionnels dans le domaine des matériaux moléculaires pour la photonique et l’électronique organique. Par une approche pluridisciplinaire, il vise à former des chimistes capables de concevoir et de caractériser ces matériaux, voire d’assurer leur intégration dans des dispositifs photoniques et/ou électroniques.

Débouchés professionnels

cadre supérieur en production ou recherche et développement en recherche ou en industrie, thèse de doctorat, ingénieur d’étude dans les grands organismes de recherche (CNRS, INRA, INSERM…).

Cursus

Formation en anglais accessible en formation initiale (ouverture de la formation continue et de l'alternance à la rentrée 2023).