À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, les établissements membres d’UniR – l’EHESP, l’ENSCR, l’ENS Rennes, l’INSA Rennes, Sciences Po Rennes, l’Université de Rennes 1 et l’Université Rennes 2 – s’associent à l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne (ENSAB), à IMT Atlantique ainsi qu’à l’Espace des Sciences pour concevoir un cycle de conférences multidisciplinaires, intitulé « Égalité et sciences : la place des femmes », qui se tiendra tout au long du mois de mars 2022. Ces événements sont organisés en partenariat avec le CNRS, l’Inria, l’Inserm, la Ville de Rennes et l’association Femmes & Sciences.

Les conférences


Chaque conférence évoquera la situation des femmes dans une discipline donnée et décrira aussi comment la discipline elle-même, en discriminant les femmes ou en ne les voyant pas, contribue à créer ou conforter un monde dominé par les hommes.

La place des femmes dans la santé


Mardi 8 mars à 13h

Carrières de chercheuses : les inégalités de genre et leurs impacts

Table-ronde organisée dans le cadre des « webinaires du mardi » avec deux chercheuses :

  • Emmanuelle Leray, enseignante-chercheuse en épidémiologie et biostatistiques à l’EHESP (UMR Arènes)
  • Eugénie Saitta, enseignante-chercheuse en sciences sociales à l’Université de Rennes 1 (UMR Arènes)

En ligne – EHESP

En savoir + et s'inscrire

La place des femmes dans l’aérospatial


Mardi 8 mars à 17h30

Women in Copernicus : avec Marie Jagaille, ingénieure d’études «Applications spatiales», GIS BreTel, dans le cadre des Mardis de l’Égalité.

Université Rennes 2 – Le Tambour

En savoir + et s'inscrire

La place des femmes dans la science politique


Mardi 8 mars à 18h30

La savante et la politique. Science politique et place des femmes, avec Sylvie Ollitrault, directrice de la recherche à l’EHESP (Ecole des hautes études en santé publique) et directrice de Recherche CNRS, en Science politique UMR ISP Nanterre-ENS Saclay.

Sciences Po Rennes – Amphi Lanjuinais
104 Bd de la Duchesse-Anne
[Entrée libre]

 

La place des femmes dans l’intelligence artificielle


Mardi 8 mars à 20h30

L’intelligence artificielle, pas sans elles, avec Aude Bernheim, chercheuse à l’Inserm, dans le cadre des Mardis de l’Espace des Sciences.

L’Espace des Sciences aux Champs Libres – Amphi Hubert Curien

En savoir + et s'inscrire

La place des femmes dans l’architecture


Jeudi 31 mars à 18h30

Conférence avec Elena Carrillo Palacios, architecte et chercheure, diplômée du DSA Architecture de terre, reviendra sur les contributions des femmes aux cultures constructives. Les workshops qu’elle mène dans divers pays participent d’une inclusion égalitaire dans la production sociale de l’habitat.

ENSAB – En salle de conférences

La place des femmes dans le numérique


Jeudi 31 mars à 17h

Numérique, compter avec les femmes, Anne-Marie Kermarrec chercheuse professeure à l’EPFL (Suisse).

Centre Inria de l’Université de Rennes — Amphithéâtre de l’espace de conférences.

S'inscrire

Théâtre


Spectacle d’improvisation participatif X = Y « Egalité et sciences » avec la compagnie Impro Infini

Jeudi 10 mars 2022 à 20h30 – au Diapason – Campus Beaulieu

En savoir + et s'inscrire

Entretiens


Portrait de chercheuses du CNRS


Camille Bouchez

Un œil sur les eaux souterraines

La surexploitation des réserves souterraines et le changement climatique exercent une pression toujours plus forte sur les ressources en eau et leur qualité. Physicienne adjointe au Conseil national des astronomes et physiciens (CNAP) et membre de l’Observatoire des sciences de l’Univers de Rennes (OSUR, CNRS/Institut Agro/INRAE/Université de Rennes 1/Université Rennes 2), Camille Bouchez scrute les cycles de l’eau et des éléments dissous dans les eaux souterraines. La chercheuse, qui allie l’hydrogéologie et la géochimie, nous présente ses travaux et sa vision de la place des femmes dans les sciences

Lire l'entretien sur le site du CNRS
© Camille Bouchez

Portrait de chercheuses du CNRS


Beatriz Funatsu

L’Amazonie face au changement climatique

Le poumon de la planète est à la fois menacé par le réchauffement climatique et la déforestation. Beatriz Funatsu, chargée de recherche CNRS au laboratoire Littoral, environnement, télédétection, géomatique (LETG, CNRS/Nantes Université/Université de Bretagne Occidentale/Université Rennes 2), étudie l’Amazonie en combinant sciences dures et sciences humaines et sociales, et observe notamment l’apparition de phénomènes climatiques de plus en plus extrêmes.

Lire l'entretien sur le site du CNRS
© Beatriz Funatsu

Portrait de chercheuses du CNRS


Maria Klepikova

Explorer les fractures du sous-sol pour l’eau et la géothermie

L’exploitation du sous-sol ne concerne pas que l’industrie minière, on y retrouve en effet de l’eau et de la chaleur pour alimenter des systèmes géothermiques. Mais creuser aussi profondément sous terre demande de bien connaître les propriétés des roches fracturées, dans lesquels l’eau et la chaleur circulent. Maria Klepikova, chargée de recherche CNRS à Géosciences Rennes (CNRS/Université Rennes 1) au sein de l’OSUR1 , s’est spécialisée dans l’imagerie et la modélisation de ces milieux afin d’approfondir leur compréhension physique.

Lire l'entretien sur le site du CNRS
© Maria Klepikova

Portrait de chercheuses du CNRS


Céline Roose-Amsaleg

La microbiologie dans les eaux douces polluées

Dans les fleuves et les rivières, les microorganismes interagissent avec les nombreux éléments chimiques en suspension, y compris quand ils sont issus de la pollution et des eaux usées. Céline Roose-Amsaleg, ingénieure de recherche au laboratoire Écosystèmes, biodiversité, évolution (ECOBIO, CNRS/Université Rennes 1)au sein de l’OSUR1 , scrute ces liens pour comprendre l’état des écosystèmes.

Lire l'entretien sur le site du CNRS
© Céline Roose-Amsaleg

Portrait de chercheuses « Elles sont l’Inserm »


Carine Gimbert

Lorsque l’art se mêle à la science.

Suite à un cursus un peu atypique, Carine Gimbert est actuellement en charge du Projet MiBioGate, porté par l’unité Inserm 1235 Tens, sous la direction de Michel Neunlist.

Lire l'entretien sur le site de l'Inserm
Carine Gimbert, Chargée du Projet MiBioGate

Comité de pilotage

Nicoleta Bakhos (EHESP), Frédéric Claude (CNRS), Maette Chantrel (Espace des Sciences), Pierre Da Silva (INSERM), Sarah Dessaint (Université Rennes 2),  Marta Iglesias Casal (Sciences Po Rennes), Carole Loisel-Soyer (ENSAB), Camille Maumet (INRIA), Joanna Robic (Université de Rennes 1),  Marie-Françoise Roy (Université de Rennes 1, coordination), Nicoletta Tchou (Université de Rennes 1)

Illustration réalisée à partie des posters créés par le media « Nevertheless »

Consulter le programme des établissements membres


Consulter le programme exhaustif de Rennes Métropole


Lire le programme en ligne