Ronan Abhervé, candidat rennais à "Ma Thèse en 180 secondes" 2021


Avant de participer aux qualifications rennaises à MT180s, organisées le 10 mars 2021, Ronan Abhervé, doctorant à l’Université de Rennes 1 et Géosciences Rennes a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : « Intégration du changement climatique dans la gestion de la ressource en eau : exemple du bassin rennais ».

Questions à un candidat


Pourquoi tentez-vous ma thèse en 180s?

Depuis toujours, j’aime partager et vulgariser ma passion des sciences naturelles, du mieux que je peux ! Mais ce n’est pas toujours évident d’être éloquent. Ma thèse en 180s me forme à préparer un discours clair, efficace, et surtout adapté au large public. En plus, cela nous permet de prendre du temps pour réfléchir, sur notre thèse ; le sujet, sa place dans le monde (ou hors) de la recherche, les méthodes employées, mais aussi sur la façon dont on veut la mener. Et le principal pour moi, reste avant tout de communiquer sur un thème qui me tient à cœur et que je juge important de transmettre. Attiser la curiosité de l’auditoire, simplement inciter le questionnement, ce serait déjà une grande victoire !

Qu’est-ce qui vous parait le plus difficile à réaliser dans l’exercice?

Le plus difficile pour moi est de sélectionner ce que l’on souhaite mettre en avant dans le discours. En thèse, on touche souvent à plein de choses ; une multitude de questions, d’outils, de ressources, etc. C’est un vrai casse-tête de définir l’axe de notre présentation, il faut cibler ce qui est vraiment important. Aussi, je dirais que ce n’est pas évident de jauger le niveau de détail approprié pour certaines explications. Dans ce sens, en fonction du sujet présenté, je pense qu’il n’est pas si facile d’appréhender les connaissances du public en face de nous, et pourtant c’est indispensable !

Attiser la curiosité de l’auditoire, simplement inciter le questionnement, ce serait déjà une grande victoire !


Ronan Abhervé – Doctorant
Université de Rennes 1 / Géosciences Rennes
Rennes – France