Pauline Lelandais, candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2021


Avant de participer aux qualifications rennaises à MT180s, organisées le 10 mars 2021, Pauline Lelandais, doctorante à l’Université de Rennes 1 / IRSET a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : « Caractérisation des mécanismes pouvant être induits par différents perturbateurs endocriniens dans l’ovaire fœtal humain ».

Questions à une candidate


Pourquoi tentez-vous ma thèse en 180s?

L’exercice imposé par Ma thèse en 180s nous pousse à prendre un recul important sur notre sujet de thèse de façon à en faire ressortir le squelette. C’est donc, en premier lieu, pour cette prise de recul nécessaire au travail de vulgarisation, et ce qu’elle peut nous apporter dans le cadre de notre doctorat que j’ai décidé de participer à ce concours. Par ailleurs, partager ce sur quoi je travaille et échanger sur les connaissances mises en jeu est quelque chose qui me tient à cœur. Ce concours représente pour moi une opportunité autant qu’un défi personnel, et s’avérera être, dans tous les cas, une expérience enrichissante.

Qu’est-ce qui vous parait le plus difficile à réaliser dans l’exercice?

Pour revenir à ce que j’ai exprimé précédemment, ce concours est centré sur la vulgarisation d’un projet de thèse en un temps imparti relativement court. Dire l’essentiel en 3 min. La prise de recul importante sur notre sujet que cela demande, représente, à mon avis, le plus gros du travail, et par conséquent, la partie la plus difficile à réaliser. Sélectionner les points essentiels de notre travail et en laisser de côté certains pour fournir des points d’ancrage à notre présentation peut parfois représenter un challenge. Toutefois, nous sommes régulièrement amenés à effectuer cette prise de recul au cours de notre thèse. Je reste donc optimiste, l’exercice n’est pas évident, mais sera, je l’espère, surmontable !

"La prise de recul importante sur notre sujet que cela demande, représente, à mon avis, le plus gros du travail"


Pauline Lelandais – Doctorante
Université de Rennes 1 / IRSET
Rennes – France