Flora Demouchy, candidate rennaise à "Ma Thèse en 180 secondes" 2021


Avant de participer aux qualifications rennaises à MT180s, organisées le 10 mars 2021, Flora Demouchy, doctorante à l’Université de Rennes 1 et l’IGDR (Institut de Génétique et Développement de Rennes) a répondu à nos questions. Son sujet de thèse : « Contrôle de l’hyperplasie intestinale par la protéine PAR-4/LKB1 chez Caenorhabditis elegans ».

Questions à une candidate


Pourquoi tentez-vous ma thèse en 180s?

Mon intérêt pour la vulgarisation scientifique grandit au fur et à mesure que la fin de ma thèse approche. Ma thèse en 180s me permet de découvrir le domaine de la médiation scientifique, d’en connaître les codes et d’être confrontée aux critiques d’un public (malheureusement virtuel cette année). Grâce à cette expérience, je connais les principaux messages de ma thèse : ce sera utile pour présenter mes travaux lors d’un entretien professionnel par exemple, mais aussi en famille !

Qu’est-ce qui vous parait le plus difficile à réaliser dans l’exercice?

C’est un vrai challenge d’expliquer le contexte, la démarche expérimentale et les résultats de nos travaux ; le tout en 3 minutes seulement ! Avec un sujet de thèse très fondamental comme le mien, il est également difficile de présenter un discours exact scientifiquement tout en le rendant accessible et captivant pour le grand public !

Ma thèse en 180s me permet de découvrir le domaine de la médiation scientifique.


Flora Demouchy – Doctorante
Université de Rennes 1 / IGDR
(Institut de Génétique et Développement de Rennes)
Rennes – France